Description

 

La plaine

(en cours de réalisation)

 
 

La géométrie tracée par les machines agricoles impressionne. Les lignes dont la plaine est marquée s’étendent à perte de vue, imprimant la seule perspective tracée vers un horizon rectiligne. Une bande de terre finalement maigre sous le ciel immense, et de laquelle presque rien n’émerge.

Ce sont souvent les pylônes des lignes à haute tension qui percent le plan des terres labourées et mono-cultivées. Leurs pieds touffus, envahis par les friches luxuriantes, contrastent avec leurs squelettes. Quelques fois une ferme, un village, ou les arbres et haies qui longent une sente, rompent avec la monotonie des lieux. Ils apparaissent comme des oasis, ou comme les vestiges d’une zone que l’on imagine volontiers emplie des seules plantations.