Description

 

Sur les feux éteints

 

La Sicile brûle en été. Le soleil assèche sa terre rendant l’environnement hostile. Malgré cela, malgré un volcan menaçant, l’humain s’est installé, et y vit confortablement.

Alors que la majeure partie des champs est jaunie par le soleil, c’est sur l’Etna, là où la lave s’est depuis longtemps figée, que la terre est la plus fertile et que les cultures sont les plus vertes. Les risques sont « maîtrisés ». Le volcan est désormais sous contrôle, et on cultive depuis longtemps sur les feux éteints.

 

Sicile, 2016